Sirio - Humidificateur automatique breveté pour incubateurs


Garantie: Titre par défaut
Prix:
Prix réduit€109,00

Taxes incluses Frais de port calculés au paiement

Description

Puissance maximum 5 W
Consommation horaire moyenne 1 Wh
Afficheur Pour le contrôle numérique des paramètres d'humidité
Plage
Humidité modifiable d'un Min. de 40% à un Max. de 75%
Dimensions et poids
10,6x8,8x12,8 cm - 0,5 Kg
Tension d'alimentation
12 Vdc (alimentation incluse)
Fiche électronique Hygrostat informatisé à microprocesseur avec algorithme PID modifié raccordé à un capteur d'humidité avec une précision de ± 1%

Manuel dinstruction.pdf

 
 
 
Avant-propos : SIRIO, unique en son genre et BREVETÉ, fonctionne pour maintenir un taux d'humidité précédemment programmé à l'intérieur de l'incubateur, en exploitant les avantages de l'évaporation naturelle, comme le font les couvoirs industriels. Il n'a donc rien à voir avec les humidificateurs obsolètes à ultrasons désormais interdits dans les couvoirs : l'embryon, au cours de son incubation, a besoin de vapeur aqueuse naturelle et stérile et non de nébulisations créées par des ultrasons ! Notion induite par tous les laboratoires génétiques du Monde entier.

La stabilité de l'humidité relative pendant le processus d'incubation est l'un des éléments clés pour assurer un bon taux d'éclosion et la naissance de poussins sains et viables. C'est dans cet objectif qu'a été conçu et réalisé l'humidificateur automatique SIRIO, un dispositif qui permet sans aucune intervention de la part de l'opérateur, d'introduire de l'eau à l'intérieur de l'incubateur de manière entièrement automatique.

Grâce à SIRIO, il est possible de programmer le taux d'humidité nécessaire au moyen des touches situées sur un afficheur LCD intuitif. Une fois que cette opération est effectuée, SIRIO se chargera de pomper l'eau à l'intérieur de l'incubateur (en la prélevant d'une bouteille que l'utilisateur aura précédemment préparée) afin d'atteindre et de stabiliser le taux d'humidité indépendamment des variations de l'humidité environnementale, en optimisant le pourcentage d'éclosion des œufs couvés.

SIRIO est constitué d'une pompe péristaltique à double conduit commandée par un hygrostat informatisé qui, grâce à un algorithme PID modifié, reçoit les informations relevées par un capteur d'humidité de dernière génération (Sensirion de technologie suisse) avec une précision +/- 1% (le plus précis de sa catégorie) : il mesure avec une extrême précision l'humidité à l'intérieur de l'incubateur durant tout le cycle d'incubation. Une fois que le micro-processeur a obtenu les informations provenant du capteur, il actionne la pompe péristaltique de manière à distribuer de petites gouttes d'eau qui, en s'évaporant, permettent le réglage de l'humidité. Lorsque la valeur programmée s'approche, le micro-processeur commande la pompe afin qu'elle ralentisse le débit d'eau jusqu'à la valeur programmée.
Ce système intelligent BREVETÉ maintient le taux d'humidité stable avec une précision absolue.

Durant le fonctionnement, SIRIO indique sur l'afficheur la valeur réelle d'humidité présente dans l'incubateur et la valeur précédemment programmée par l'utilisateur.

SIRIO satisfait les besoins du contrôle automatique de l'humidité de tout type d'incubateur, avec une capacité de 500 œufs sans apporter aucun changement (perforations) aux structures, des modifications qui pourraient annuler la garantie.

AUTONOMIE JUSQU'À L'ÉCLOSION : le rêve de tout possesseur d'incubateur automatique... Un procédé d'incubation totalement automatisé sans nécessité de contrôles périodiques ni de ravitaillements.
En utilisant SIRIO avec un bidon d'eau d'alimentation, vous pourrez finalement oublier de devoir contrôler en permanence le niveau d'eau. Même si vous incubez des œufs d'oies, aucuns contrôles ni remises à niveau de l'eau ne seront nécessaires, ce qui vous permettra enfin d'atteindre la si convoitée AUTONOMIE JUSQU'À L'ÉCLOSION.
Cela est absolument impossible avec les humidificateurs classiques à réservoir qui, au contraire, doivent constamment être ravitaillés en eau tous les 2 – 3 jours.
SIRIO : commodité, sécurité et technologie à votre service.



QUESTIONS FRÉQUENTES :

QUESTION : quelle différence y-a-t-il entre l'humidificateur à ultrasons et le vôtre dynamique ?


RÉPONSE : Le principe des humidificateurs à ultrasons est très simple : tout comme les humidificateurs ambiants que nous utilisons dans nos maisons, ils font exclusivement vibrer l'eau en la rendant nébulisée sous forme de microparticules, et donc volatiles ; des microparticules qui cependant transportent aussi des bactéries, des micro-organismes pathogènes et du calcaire !
Par conséquent, les microparticules nébulisées, en se déposant sur les œufs, font pénétrer les bactéries à l'intérieur de l'œuf entraînant la mort de l'embryon lors de l'éclosion due à des infections ou des maladies, tandis que le calcaire se dépose sur la coquille de l'œuf en provoquant l'obstruction des pores responsables de l'échange d'oxygène et d'anhydride de carbone entre l'embryon et l'environnement extérieur de l'œuf, avec une diminution conséquente de l'oxygénation de l'embryon (et son affaiblissement).

Il convient également de rappeler qu'après 4/5 cycles d'incubation avec un humidificateur à ultrasons, toutes les substances transportées par les microparticules d'eau nébulisée salissent (dont le calcaire, qui est également difficile à enlever) l'intérieur de l'incubateur, les sondes, les parties de sa structure, les paliers de ventilateur, etc. en provoquant la détérioration progressive et des dysfonctionnements conséquents de l'incubateur.

En revanche, avec l'évaporation dynamique, un principe utilisé par SIRIO, l'humidité est produite directement par l'évaporation de l'eau. Par conséquent, cette vapeur, sans calcaire, n'apporte aucun dépôt sur la coquille de l'œuf, ni sur les composants internes et ni sur la structure de l'incubateur, tandis que les particules d'eau, stériles, sont dépourvues de bactéries.

De plus, pour transporter l'eau nébulisée à l'intérieur de l'incubateur, les humidificateurs à ultrasons sont supportés par un ventilateur, et par conséquent de l'oxygène est également émis à l'intérieur de l'incubateur. De cette manière, la concentration de CO2 est altérée et avec l'augmentation de l'oxygène, sa concentration baisse ; tout cela n'est pas optimal pour l'incubation et l'éclosion car les coquilles ne s'affaiblissent pas suffisamment.
NOTION IMPORTANTE : Nous devons garder à l'esprit un facteur très important pour obtenir une excellente éclosion : aussi bien l'embryon que la structure de la coquille d'œuf ont besoin d'un taux adéquat d'anhydride carbonique (CO2), qui doit être d'environ 2 000 ppm en phase d'incubation et d'environ 5 000 ppm au cours des 3 derniers jours avant l'éclosion. Le CO2 jouant le rôle d'oxyde acide affaiblit toute la structure de la coquille pendant toute la phase d'incubation, en la rendant pratiquement friable, et en maintenant une valeur d'environ 5 000 ppm durant toute l'éclosion ; le poussin, par instinct de survie, est stimulé et forcé de casser la coquille.

Pour toutes ces raisons, BOROTTO déconseille l'utilisation d'humidificateurs à ultrasons, mais recommande d'utiliser des méthodes qui appliquent l'évaporation dynamique naturelle, comme dans les couvoirs industriels et dans la nature sous une poule.

QUESTION ? Pourquoi SIRIO utilise le système de pompage d'eau péristaltique ?

RÉPONSE : Les pompes classiques à centrifuge ont des problèmes de calcaire et s'obstruent facilement. C'est pourquoi nous avons conçu SIRIO avec une pompe péristaltique, qui n'exige aucun entretien ; il peut donc fonctionner tranquillement avec l'eau du robinet.
 
 

 

Paiements

American Express Apple Pay Bancontact Google Pay iDEAL Maestro Mastercard PayPal Shop Pay Visa

Vos informations de paiement sont gérées de manière sécurisée. Nous ne stockons ni ne pouvons récupérer votre numéro de carte bancaire.

Estimer la livraison

Vous pourriez aussi l'aimer

Récemment vu